Témoignages

celine-temoignageCéline, 38 ans, ancienne paysagiste

« Après mon congé parental, j’ai suivi une formation en 2014 pour passer le permis D et ensuite devenir conductrice bus et tram sur le réseau Tao. Je n’aurais jamais imaginé que ce métier m’apporterait un tel enrichissement personnel. Il n’y a pas de routine, je change régulièrement de lignes et en même temps je trouve un réel plaisir à retrouver ma clientèle. Une relation de confiance s’instaure avec les voyageurs. J’ai su trouver une organisation adaptée pour répondre aux contraintes horaires et concilier ma vie familiale avec ma vie professionnelle. C’est un métier dans lequel je m’épanouis.»

 

 Alick-temoignageAlick, 31 ans, ancien agent de piste aéroportuaire

« Ce qui me plaît ? C’est d’avoir aujourd’hui trois métiers complémentaires. J’ai pu très vite évoluer dans l’entreprise, je suis entré en tant que conducteur de bus, après avoir passé le permis D, l’année suivante j’ai passé mes habilitations pour devenir conducteur de tramway, et récemment, j’ai eu l’opportunité de diversifier encore mon activité en devenant conducteur vérificateur polyvalent. Concrètement cela se traduit par 8 semaines de contrôle et 8 semaines de conduite. L’approche de la clientèle n’est pas la même que ce soit dans l’accueil ou le conseil, les deux facettes sont complémentaires. Je me sens impliqué dans chacune de mes missions et c’est avec plaisir que je me retrouve à la conduite ou à la vérification. »

 

Emmanuel-temoignageEmmanuel, 48 ans, ancien vendeur

« Le contact avec la clientèle était un point déterminant dans ma reconversion professionnelle mais j’ai aussi trouvé de nombreux avantages en entrant dans un groupe tel que Keolis. Les gens sont positifs, nos managers mettent en place une véritable relation d’accompagnement, nous avons régulièrement des formations qui nous professionnalisent et nous aident dans notre travail. Finalement, je ne me sens jamais seul au volant du bus. Les régulaterus, les agents de contrôle, la maintenance ou nos managers, tous, sont aux côtés des conducteurs pour nous aider et nous permettre de nous concentrer sur le métier et les besoins du client. Il y a aussi des perspectives d’évolution interne, on est toujours tiré vers le haut. J’ai envie de dire qu’il suffit d’être motivé et volontaire, et Keolis s’occupe du reste. »

 

julien-temoignageJulien, 32 ans, ancien Cavalier

« J’avais des amis qui travaillaient dans les transports urbains, alors quand il a fallu que j’abandonne mon métier de Jockey d’entraînement, j’ai eu envie de me lancer dans cette voie. Par chance, Pôle Emploi a pu m’aider en finançant mon Titre Professionnel de Conducteur du Transport Routier Interurbain de Voyageurs. Avec un permis D en poche et quelques mois d’expérience dans l’interurbain, j’ai postulé chez Keolis Orléans et j’ai été recruté en tant que conducteur de bus sur le réseau Tao. Rapidement j’ai exercé une polyvalence alternée entre le bus et le tramway en passant mes habilitations, ce qui offre une autre vision du métier. Côté organisation, les plannings de conduite sont programmés suffisamment à l’avance : idéal pour organiser ma vie personnelle. Trois ans plus tard, j’ai pu profiter des possibilités d’évolution interne pour accéder au poste de régulateur. Un poste passionnant dans lequel la connaissance du réseau est essentielle. »